Princess Cruises Ruby Princess met les voiles après une collision

[ad_1]

Le navire de croisière Princess Cruises Ruby Princess a appareillé dimanche en fin d’après-midi, à la suite d’une collision avec le quai 27 à San Francisco jeudi dernier.

Ruby Princess a subi des réparations et est certifié apte à naviguer. Le navire de croisière entame une navigation raccourcie, suite au retard occasionné par la collision.

Réparations Ruby Princess terminées

Ruby-Princess-amarré-à-San-Francisco-suite-à-une-collision-avec-pier-27
Ruby Princesse à San Francisco

Ruby Princess est entièrement certifié pour naviguer par la Garde côtière américaine à la suite de la collision du navire avec le quai 27 à San Francisco le jeudi 6 juillet 2023. Le navire de croisière de 113 561 tonnes brutes est entré en collision avec le quai pendant l’amarrage et est resté à San Francisco pendant les réparations.

Le navire embarque pour un itinéraire abrégé de 7 nuits, au lieu de la navigation prévue de 10 nuits.

La compagnie de croisière a publié une déclaration en début d’après-midi dimanche indiquant : “Princess Cruises peut confirmer que les réparations du Ruby Princess ont été terminées et qu’après inspection et certification par la Garde côtière américaine, le navire est sûr et apte à naviguer.”

L’itinéraire révisé comprend une escale à Ketchikan, en Alaska, le 12 juillet et à Prince Rupert, en Colombie-Britannique, le 13 juillet, avant de retourner en Californie le 16 juillet.

En raison du départ retardé, Ruby Princess manquera des escales à Sitka et Juneau, en Alaska, ainsi qu’une navigation panoramique à travers Glacier Bay.

Princess Cruises s’est excusée auprès des invités en déclarant : « Nous regrettons profondément la déception causée par les retards et apprécions la compréhension de nos clients alors que nous gérons cette situation inattendue.

La cause de la collision fait toujours l’objet d’une enquête. On pense que les courants locaux et les vents violents pourraient avoir contribué au « contact inattendu » entre le navire et le quai. Les dommages causés au navire consistaient en des bosses et des éraflures le long de la coque arrière du navire, du côté bâbord.

Aucun blessé n’a été signalé suite à la collision.

Indemnisation des passagers

Les clients ayant réservé pour la croisière Ruby Princess se sont vu offrir un remboursement complet et un crédit de croisière future (FCC) de 50 % s’ils ne souhaitaient plus naviguer sur l’itinéraire raccourci. Les invités qui ont choisi de débarquer se sont vu proposer un hébergement jusqu’au dimanche matin, ce qui leur a donné le temps d’organiser un autre hébergement de voyage.

Les passagers qui ont continué le voyage bénéficient d’un remboursement de 75 % et d’un FCC de 75 % pour une future croisière avec Princess Cruises.

Selon Fox KTVU, 579 invités ont bénéficié du remboursement intégral, le navire part donc avec 2 677 invités au lieu des 3 256 voyageurs précédemment réservés.

[ad_2]

Leave a Reply